Quelques alcools maison

Du pastis (oui, oui). Un cordial de prune ou d’estragon. Tout ça se bricole à la maison, sans alambic ni distillation. Suffit de faire des macérations de fruits, d’herbes et d’épices et d’attendre un peu – c’est ça qui est le plus difficile!
Texte et photos Marie-Eve Campbell



Je passe beaucoup de temps en famille. Mon plus jeune ne fréquente la garderie que deux jours par semaine et ça va continuer comme ça jusqu’à son entrée à l’école en septembre. Nous n’avons pas de gardienne ou de gardien le soir, nous voyageons avec les petits, mais vient un moment où le besoin se fait sentir d’être entre adultes, d’échanger des ragots sans retenue, de ne pas répondre à une centième question sur Donald Trump ou sur les dinosaures (les intérêts de nos enfants en ce moment).

Nos alcools maison entrent alors en scène.

Les enfants sont couchés. On met un podcast en marche. Le mari termine ma demande spéciale de la semaine pour le souper (il adore cuisiner et me laisse choisir le menu – c’est l’homme parfait). Je suis responsable des cocktails: j’ouvre la porte de l’armoire où sont rangées des bouteilles pleines de liquides multicolores. Cordial de prune? Vermouth maison? On fait notre choix. Glace, tonique, lime, et voilà. La soirée entre adultes commence de bien belle façon, avec la grande satisfaction d’avoir fabriqué tout ça nous-mêmes. En prime, on a une réserve de cadeaux de dernière minute ou de cadeaux d’hôtes, surtout quand on les présente dans de jolis flacons!

Quelques précisions sur ce qu’est un cordial. C’est un mélange de fruits et de sucre macérés dans un alcool neutre pendant une période plus ou moins longue, et ensuite filtrés. Il suffit d’avoir un bocal et des bouteilles sous la main, c’est tout. Rien à voir avec une liqueur, qui est un alcool de fruits distillé.

Ces recettes, je les ai mises au point après avoir consulté de vieux livres dénichés dans des brocantes. Et je suis encore plus motivée à explorer le sujet depuis que je suis tombée sur de nouvelles recettes dans les livres Survivre à l’apocalypse de Joe Beef et Montréal l’hiver, de Susan Semenak et Cindy Boyce. Prochains essais: cordial de noisettes, vermouth de cidre, ginger-beer, cidre maison. Je vous en donnerai des nouvelles. Santé!

Nos alcools maison

Cordial de prune

  • 1 kg de prunes mûres
  • 4 tasses (1 litre) d’alcool neutre à 40%
  • 1 ⅓ tasse (325 ml) de sucre  
  • ⅔ de tasse (150 ml) d’eau

Cordial d’estragon

  • 1 tasse (250 ml) d’estragon frais (feuilles et tiges)
  • 1 gousse de vanille fendue en deux
  • 4 tasses (1 litre) d’alcool neutre à 40%
  • 2 tasses (500 ml) de sucre
  • 1 tasse (250 ml) d’eau

Pastis

  • 2 tasses (500 ml) d’anis étoilé
  • 1 c. à soupe (15 ml) de graines d’anis vert
  • 2 c. à soupe (30 ml) de graines de fenouil
  • 1 c. à soupe (15 ml) de graines de coriandre
  • 1 c. à thé (5 ml) de sauge séchée
  • ½ c. à thé (3 ml) de basilic séché
  • ½ c. à thé (3 ml) de thym séché
  • 1 pincée de safran
  • 7 tasses (1,75 litre) d’alcool neutre à 40%
  • 1 ½ tasse (375 ml) d’eau
  • 1 ½ tasse (375 ml) de sucre

Cordial de prunes

Laver les prunes. Les écraser grossièrement en conservant les noyaux et les déposer dans un bocal de verre hermétique. Ajouter l’alcool. Laisser macérer dans un endroit sombre pendant trois mois en secouant de temps en temps. Filtrer.

Une fois le temps de macération écoulé, préparer un sirop. Mettre le sucre et l’eau dans une casserole, porter à ébullition et chauffer jusqu’à ce que le sucre soit complètement dissous. Laisser refroidir complètement. Verser le sirop sur la macération et mélanger.

Remplir les bouteilles et déguster!

Se conserve 1 mois au frigo.

Cordial d’estragon

Déposer l’estragon et la gousse de vanille dans un bocal de verre hermétique. Ajouter l’alcool. Laisser macérer pendant trois jours dans un endroit sombre. Filtrer.

Mettre le sucre et l’eau dans une casserole, porter à ébullition et chauffer jusqu’à ce que le sucre soit complètement dissous. Laisser refroidir complètement. Verser le sirop sur la macération et mélanger.

Remplir les bouteilles et déguster!

Se conserve 1 mois au frigo.

Pastis

Faire griller l’anis étoilé, l’anis vert et les graines de fenouil et de coriandre dans une poêle à feu moyen pendant deux minutes. Laisser refroidir et moudre grossièrement au mortier.

Déposer les épices moulues avec la sauge, le basilic, le thym et le safran dans un bocal de verre hermétique. Ajouter l’alcool. Laisser macérer pendant cinq jours dans un endroit sombre en secouant de temps en temps. Filtrer.

Mettre le sucre et l’eau dans une casserole, porter à ébullition et chauffer jusqu’à ce que le sucre soit complètement dissous. Laisser refroidir complètement. Verser le sirop sur la macération filtrée et mélanger.

Remplir les bouteilles et déguster!

Se conserve 1 mois au frigo.

 


Partager:

Commentaires