Thérapie botanique

On ne se racontera pas d’histoires : du point de vue strictement fonctionnel, les eaux de beauté – lotions toniques et autres brumes hydratantes – ne sont pas indispensables. Un nettoyant doux, un hydratant de base et une très bonne protection solaire (non négociable), ça suffit. Mais des fois, on a besoin d’un petit extra.



Comme d’une eau de beauté. À se passer sur le visage le matin, pour se réveiller. En cours de journée, pour se rafraîchir. Ou le soir, parce que c’est agréable.

Des eaux de beauté, il y en a tout plein sur le marché, des bonnes et des moins bonnes, des chères et des moins chères. Et il n’y a pas de corrélation évidente entre le prix et la performance. Par exemple, parmi les meilleures, il y a l’eau de rose et l’eau d’hamamélis, qu’on peut trouver à la pharmacie et dans les boutiques d’aliments naturels. Et même chez Adonis, où de très jolis flacons d’eau de rose tiennent compagnie à la vanille.

Tout allait bien jusqu’à ce qu’on découvre l’eau de beauté de Caudalie. Oooh. Un produit naturel, formulé avec des ingrédients botaniques comme du raisin vert et des huiles essentielles de menthe poivrée, de romarin et de rose, qui sent tellement bon que si une version parfum existait on l’achèterait! Vaporisée sur le visage, elle a un effet  calmant quasi instantané, qui en fait un excellent après-rasage pour les hommes. Utilisée par-dessus le maquillage, elle fixe les pigments et donne un fini naturel au teint, (un bon vieux truc de maquilleur). Et deux ou trois coups de pssscht sur l’oreiller avant le dodo = on a l’impression d’être au spa.

Un bon point pour son flacon de verre recyclable qu’on peut mettre au bac vert ou, encore mieux, rapporter à la boutique (quand on pourra). À noter : la version en verre rose sur la photo est une édition limitée, mais le produit est identique dans le flacon transparent. 59$ sur le site de Caudalie. Plus cher que chez Adonis, mais des fois il faut se faire du bien.

Partager:

Commentaires